INFOS

Lloret de Mar, une destination sûre

Retour

12/05/2020

La mairie de Lloret de Mar, en collaboration avec les associations et organisations d’entreprises touristiques de la ville, présente aujourd’hui le premier Plan intégral de la destination afin d’adopter des protocoles de sécurité et de santé dans toute la ville –voie publique, sécurité, plages, hôtels, appartements, logements à usage touristique, campings, restaurants, commerces, sports, loisirs diurnes et nocturnes. Conformément aux directives marquées par l’OMS, « l’objectif du plan consiste à faire de Lloret de Mar la destination la plus sûre possible, une ville totalement préparée pour accueillir les visiteurs pendant la saison touristique d’été, sans la moindre improvisation. Nous travaillons d’arrache-pied afin de réaliser toutes les tâches possibles avant la publication des normes de l’ICTE (Institut pour la qualité du tourisme en Espagne) et d’ainsi anticiper la plupart des mesures que le gouvernement exigera aux établissements et aux destinations afin de pouvoir ouvrir leurs portes », a expliqué Jaume Dulsat, maire de Lloret de Mar.

Un plan d’action de trois mois

Axée sur les directives de l’Organisation mondiale de la santé, cette stratégie est le fruit d’un travail réalisé au cours des deux mois derniers par une équipe de travail multidisciplinaire dirigée par la mairie à travers Lloret Turisme composée de membres de le Comité des Affaires Touristiques, des associations d’hôtels, bars, restaurants et cafétérias, l’Association des commerçants, agences de voyages, les représentants des entreprises consacrées aux loisirs diurnes et nocturnes, appartements, logements à usage touristique, transport, événements, campings et représentants des travailleurs du secteur touristique.

Le Plan intégral comprend quatre étapes :

  • Étape 0. Préparation. Début : 14 mars.
  • Étape 1. Formations générales. Début : vendredi 8 mai.
  • Étape 2. Formations sectorielles. Début : à partir du 13 mai.
  • Étape 3. Mise en place des mesures et protocoles d’action. En phase d’approbation avec les mesures du plan de l’ICTE pour les différents domaines et secteurs d’entreprises.

 

Étape 0. Préparation. Début : 14 mars 

Fruit de diverses réunions télématiques menées au cours des deux derniers mois, l’équipe de travail a défini les domaines d’actions prioritaires suivants :

  1. Formation homologuée des travailleurs (des secteurs publics et privés) en matière de procédures et prévention de risques (pour l’autoprotection et la garantie d’un service clientèle optimal).
  2. Gestion d’espaces et d’équipements publics adaptée aux critères de distanciation sociale et d’hygiène (sur toutes les voies publiques, notamment les plages et la promenade maritime).
  3. Mesures spécifiques destinées aux logements touristiques : hôtels, appartements, logements à usage touristique et campings.
  4. Mesures spécifiques destinées aux restaurants, terrasses, bars et stands.
  5. Agences de voyages.
  6. Adaptation des établissements commerciaux.
  7. Activités de loisirs diurnes: piscines, parcs aquatiques, activités de plage, sports en plein air, aventure, tourisme actif-nature.
  8. Activités de loisirs nocturnes.

 

Étape 1. Formations générales. Début : vendredi 8 mai

Tous les secteurs impliqués ont manifesté le besoin de veiller à ce que tous les travailleurs de la ville impliqués dans des activités touristiques suivent une formation spécifique en matière de protocoles de prévention de risques liés à la COVID-19, de mesures de prévention dans le domaine du service clientèle, de connaissances pertinentes concernant l’utilisation des équipements de protection individuelle (EPI), et de normes de prévention liées aux points-clés comme les réceptions des hôtels, le service de nettoyage des chambres, les comptoirs des restaurants, etc. Pour que cette formation soit accessible à tous les travailleurs et à toutes les entreprises, il a été décidé de l’homogénéiser à travers un modèle de formation homologué unique pour tout le monde.

En accord avec le secteur privé, Lloret Turisme a confié cette tâche à l’entreprise Altimir, groupe d’entreprises qui jouit de plus de 25 ans d’expérience dans les secteurs de la santé environnementale et de la sécurité alimentaire, et est spécialisé dans les domaines de l’hôtellerie, de la restauration, des collectivités et de l’industrie alimentaire. Lors de cette phase, Altimir mettra en place un premier module de formation générique consacré à la préparation préalable des entreprises et des équipements pour une ouverture sûre à travers un système basé sur les critères établis par l’OMS. La formation commencera cette semaine à travers des séances virtuelles auxquelles devraient participer environ 4.000 travailleurs qui seront informés quant aux mesures de base que les entreprises et travailleurs doivent adopter avant et après la réouverture de leurs activités afin de prévenir et de minimiser les risques de contagion. Cette formation sera ouverte à tous les profils de travailleurs.

Chaque formation aura pour but de présenter les risques liés à chaque lieu de travail et d’identifier les risques de propagation du virus, notamment lors de l’interaction avec les clients. Le programme comprendra diverses mesures correctrices afin d’atténuer ou minimiser les risques inhérents à chaque lieu de travail à travers l’établissement de protocoles spécifiques. Les travailleurs seront également formés concernant l’utilisation optimale des équipements de protection individuelle (masques, gants, etc.), les registres d’autocontrôle sanitaire et les mesures générales à appliquer dans le cadre du service à la clientèle.

 

Étape 2. Formations sectoriellesDébut : à partir du 13 mai

À partir de la semaine prochaine commencera l’étape des formations sectorielles, à savoir cinq typologies de formations spécifiques destinées aux secteurs suivants : hôtels et logements touristiques ; bars, cafétérias et loisirs nocturnes ; restaurants et campings ; commerces.

Ces formations aborderont les aspects concrets de chaque lieu de travail. Ainsi, par exemple, les personnes qui travaillent dans les cuisines des hôtels étudieront les risques professionnels inhérents aux espaces de cuisine (de l’entrée des marchandises à leur arrivée dans la salle à manger) et les manières de les minimiser à travers l’hygiène des mains, la périodicité des nettoyages et des désinfections, l’utilisation de masques et de gants, le contrôle quotidien de la température des travailleurs, etc.

 

Étape 3. Mise en place des mesures et des protocoles d’action

Parallèlement à l’étape des formations sectorielles, nous nous penchons également sur les protocoles et les mesures de prévention relatifs à chaque domaine d’action prioritaire. Bien qu’il est prévu que les paquets de mesures de chaque domaine se matérialisent à des rythmes différents, l’idée est qu’il soient tous mis en place avant le 15 juin, date à laquelle ils devraient avoir été approuvés et contrastés avec les mesures de contrôle prévues par le gouvernement espagnol.

 

Domaine 1 – Gestion des espaces publics

  • Plages

Le Département de l’Environnement de la mairie de Lloret de Mar a l’intention de renforcer l’équipe chargée de la sécurité et de la surveillance des plages, qui, cette année, comptera 35 professionnels. Il est prévu que les plages de Lloret et de Fenals, les plus fréquentées, seront divisées en différents secteurs dont la capacité sera limitée. Leur accès sera par ailleurs contrôlé. Cette sectorisation permettra de doter les plages de services spécifiques, adaptés aux besoins de chaque collectif : secourisme, services sanitaires et autres. Les plages comprendront trois secteurs : personnes âgées ; familles avec enfants ; adultes sans enfants (couples et groupes d’amis).

Le secteur destiné aux personnes âgées sera un espace délimité destiné aux couples ou aux personnes individuelles. Il comprendra une double passerelle afin d’y faciliter l’accès, une life line destinée à aider les gens à se baigner, et un service de baignade assistée (sur réservation).

Dans le secteur des familles avec enfants, la distanciation physique sera également de rigueur, aussi bien sur le sable que dans la zone de baignade. Des équipes de surveillance seront présentes dans les deux secteurs afin d’assurer le respect de la distanciation. L’aire de jeux pour enfants fera l’objet d’un protocole de nettoyage renforcé et de mesures spéciales.

Le troisième secteur est consacré aux adultes sans enfants et aux groupes d’amis. Les trois espaces feront l’objet d’un contrôle d’accès et de capacité. Par ailleurs, les douches et toilettes publiques ne seront accessibles que si l’absence de risques de contagion est garantie. Les zones de baignade seront délimitées à l’aide de balises. Le service de surveillance et de contrôle sera également renforcé aussi bien au niveau de la promenade maritime que de la plage par des informateurs, le personnel de la protection civile et les secouristes. L’utilisation de pédalos et de kayaks sera réservée aux familles et aux personnes qui vivent sous le même toit. Une désinfection dynamique sera effectuée après chaque utilisation.

  • Voie publique

Du 3 au 17 mai, la mairie de Lloret Mar mènera un test pilote afin de fermer la Promenade maritime au trafic de véhicules en vue de faciliter la distanciation sociale des piétons, cyclistes et coureurs.

Des dépliants informatifs destinés aux touristes et aux résidents seront publiés afin de les informer quant aux mesures de sécurité à respecter sur la voie publique, sur les plages et dans les établissements de la ville. Ils seront distribués par les informateurs civils conformément aux normes de sécurité et d’hygiène et diffusés par d’autres moyens comme les réseaux sociaux, les écrans publics, les panneaux d’affichage, etc. Les services de nettoyage et de désinfection de la voie publique et du mobilier urbain ainsi que le ramassage des immondices seront considérablement renforcés afin d’éviter la présence de déchets sur la voie publique. La désinfection sera réalisée avec de l’eau contenant des produits virucides, conformément aux normes stipulées par l’OMS.

Dès le commencement de la crise sanitaire, Lloret de Mar fut la première ville à utiliser des drones de surveillance afin de détecter les infractions commises sur la voie publique. La mairie en maintiendra l’utilisation dès le début de la saison d’été.

Par ailleurs, les points d’information orienteront les visiteurs quant aux endroits où ils peuvent acheter des masques et des gants. Les informateurs civils et autres membres du service de surveillance présents dans les rues diffuseront les mesures d’hygiène et de prévention établies par le Plan transversal.

 

Domaine 2 – Logements touristiques

  • Hôtels

Les établissements qui concentrent le plus de clients et ont dû identifier le plus grand nombre de points de contact sont les hôtels. En ce sens, il est prévu d’installer des cloisons de protection aux comptoirs des services à la clientèle, réceptions, buffets, etc. conformément aux critères établis par le gouvernement. C’est pour cette raison que nous réclamons à l’Administration de définir urgemment les paramètres à appliquer ainsi que les équipements considérés comme indispensables afin d’adapter nos installations. L’utilisation des nouvelles technologies comme les services de check in et check out sera également encouragé.

Les chambres feront l’objet d’un renforcement du protocole de nettoyage et de désinfection. Dans ce cadre, le processus de formation s’avère essentiel.

Les hôtels et restaurants appliqueront les mesures prévues pour tous les établissements publics et privés comme l’utilisation des équipements de protection individuelle (EPI) des travailleurs (masques et gants) et l’installation de distributeurs de gel hydro-alcoolique pour les clients et travailleurs.

Les tables des buffets intérieurs, terrasses et zones de piscines seront séparées et ces dernières feront l’objet d’une distanciation pertinente des transats et d’une élimination des éléments de risque tels que les matelas, coussins, etc.

Les buffets seront structurés de manière à minimiser la manipulation directe des plats, couverts, boissons et aliments. Par ailleurs, l’Association des hôtels de Lloret mènera une politique de transparence et travaillera de manière préférentielle avec des fournisseurs certifiés par une agence qui garantit le respect de tous les critères relatifs aux produits et procédures : blanchisserie, produits de nettoyage, aliments et boissons.

  • Appartements, logements à usage touristique et campings

Parmi les mesures préparées par les responsables d’appartements et de logements à usage touristique figure notamment le renfort de la désinfection postérieure à chaque check out des clients et antérieure au check in des suivants. Il est ainsi prévu de distribuer des kits de bienvenue contenant le matériel d’hygiène de base (masques, gels hydro-alcooliques et gants).

Les quatre campings de Lloret de Mar appliqueront également les mesures précitées concernant l’utilisation des équipements de protection individuelle de leurs travailleurs. Ils étudient aussi la redistribution des clients sur les parcelles afin d’assurer leur distanciation. Certains campings mettront en place des systèmes de livraison de commandes de restauration à domicile afin d’éviter les concentration de clients aux zones de restauration ainsi que des nouveaux systèmes de paiement cashless.

 

Domaine 3 – Mesures spécifiques destinées aux restaurants, terrasses, bars et stands

  • Restaurants et terrasses

Des affiches informatives seront placées dans tous les établissements publics et privés, dépendances officielles et plages en vue d’expliquer les normes à suivre concernant l’accès et l’utilisation des différents services. Par exemple, les restaurants spécifieront la capacité maximale, l’attente obligatoire à l’entrée avant l’attribution d’une table, etc.

Il a également été accordé d’augmenter considérablement l’espace public consacré aux terrasses qui proposent un service de table afin de compenser la limitation de capacité imposée à l’intérieur des établissement. Chaque zone de terrasses sera analysée séparément.

Les restaurants et hôtels feront l’objet d’un travail destiné à promouvoir les produits de proximité, frais et sains afin de renforcer l’idée de travailler avec des produits locaux synonymes de chaîne de manipulation très courte qui minimise le risque de contamination dû à la manipulation des produits.

  • Bars de jour et de nuit

La gestion des accès et la limitation du service traditionnel au comptoir ont figuré au cœur du plan de travail de ces établissements. Des formules souples de gestion des accès et d’élimination de l’accumulation de clients sur la voie publique sont à l’étude.

 

Domaine 4– Agences de voyages

Les agences de voyages réceptives veillent à activer leurs équipes au cas où se produirait effectivement une activation des tour-opérateurs étrangers. Pour l’heure, elles réalisent une tâche de diffusion du plan de mesures de sécurité auprès des principaux opérateurs du Royaume-Uni, d’Allemagne et de France. Dès la confirmation de l’arrivée de groupes issus de ces marchés, leur rôle d’intermédiaires sera essentiel afin de faciliter la gestion des réservations auprès des hôteliers et autres opérateurs locaux ainsi que l’organisation d’activités et de visites complémentaires en dehors de la ville (excursions à Barcelone, Triangle Dalinien, etc.), conformément aux restrictions établies en matière de réservations, mobilité, capacité des établissements et accès.

 

Domaine 5 – Établissements commerciaux

Le gouvernement a déjà commencé à établir les protocoles destinés aux magasins, notamment le besoin de réaliser une désinfection quotidienne et un nettoyage dynamique pendant la journée, à la charge des vendeurs des magasins de vêtements, centres de beauté, etc. La mairie de Lloret étudie par ailleurs des mesures compatibles avec celles du gouvernement espagnol afin de contrôler la capacité desdits établissements et, dans la mesure du possible, d’assurer la distanciation minimale entre le personnel et les clients, notamment dans les commerces très fréquentés tels que les magasins d’alimentation.

 

Domaine 6 – Activités en plein air

Les activités de plage, aventure, tourisme actif-nature, marche nordique, quads, vélo, Troll Aventura et minigolf –ente autres– feront l’objet d’une procédure de désinfection avant chaque nouvelle utilisation ou changement d’utilisateur, à la charge des travailleurs. Des mesures de désinfection supplémentaires seront établies dans les zones communes, les toilettes et les vestiaires des piscines.

 

Domaine 7 – Loisirs nocturne

Dans ce domaine, l’initiative la plus saillante a été prise par Tropics, la première discothèque d’Espagne à obtenir le label « Sanitized Venue » décerné par l’Association internationale de loisirs nocturnes qui certifie qu’un établissement est en mesure d’éviter la propagation de la COVID-19. Conformément aux conditions de ce label, l’établissement s’engage à nébuliser son espace à l’aide d’une solution chimique et à disposer de distributeurs de gel. Les travailleurs devront être munis d’équipements de protection individuelle et la température des clients sera contrôlée avant l’entrée.

X

Cookies

Ce site utilise ses propres cookies et des analyses tierces pour collecter des informations afin d'améliorer nos services, ainsi que pour l'analyse de sa navigation. Si vous continuez à naviguer, cela signifie accepter l'installation de ceux-ci. L'utilisateur a la possibilité de configurer son navigateur, s'il le souhaite, pour éviter qu'ils soient installés sur son disque dur, bien qu'il faille tenir compte du fait que cela peut entraîner des difficultés de navigation de la page web .